Accompagnateur du développement urbain

Un cabinet reconnu par DECIDEURS dans son classement 2016-2017

Létang Avocats reconnu par Décideurs dans son classement 2016-2017
pour son expertise en droit de l’urbanisme, droit de l’urbanisme commercial,
droit de l’environnement et droit de l’immobilier

Legal 500 classement 2016 droit public et administratif :
Létang Avocats possède une expertise reconnue concernant le droit des autorisations
administratives dans le domaine immobilier et commercial

Notre Dernier article

Artificialisation zéro : La circulaire destinée aux préfets pour l’aménagement commercial est enfin parue.

Notre Dernière Actualité

AEC: le Conseil Constitutionnel valide l'étude d'impact sur le centre ville

Le Blog

Etat d'urgence : J’exploite un magasin de journaux, de téléphonie dans un centre commercial ? Suis-je autorisé à rouvrir immédiatement ? 14 mai 2020

La réponse est oui quelle que soit la taille du centre commercial. Même si le préfet peut interdire, sous conditions, l’ouverture des centres commerciaux de plus de 40 000 m², les commerces précités lorsqu’ils sont exploités dans un tel centre commercial bénéficient d’une exception.

En effet, aux termes de l’article 10 II du décret 2020-548 en date du 11 mai 2020, le préfet de département peut, après avis du maire, interdire l'ouverture d'un commerce de détail ou d'un centre commercial dont la surface commerciale utile est supérieure ou égale à quarante mille mètres carrés et qui, du fait notamment de la taille du bassin de population où il est implanté et de la proximité de moyens de transport, favorise des déplacements significatifs de population.

Cette interdiction ne fait pas obstacle à l'ouverture, au sein de ces centres commerciaux, des commerces suivants (la liste complète figure à l’annexe 3 du décret précité) :

- les Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé.

- les Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé

- les Commerces de détail d'optique

Partager