Accompagnateur du développement urbain

Un cabinet reconnu par DECIDEURS dans son classement 2016-2017

Létang Avocats reconnu par Décideurs dans son classement 2016-2017
pour son expertise en droit de l’urbanisme, droit de l’urbanisme commercial,
droit de l’environnement et droit de l’immobilier

Legal 500 classement 2016 droit public et administratif :
Létang Avocats possède une expertise reconnue concernant le droit des autorisations
administratives dans le domaine immobilier et commercial

Notre Dernier article

Exigence de conformité de l'AEC avant ouverture au public

Notre Dernière Actualité

Notre cabinet est classé "Incontournable" par Décideurs en urbanisme commercial

ACTUALITES

Loi Elan Possible dispense d’autorisation d'exploitation commerciale dans les périmètres d’intervention des conventions ORT 12 novembre 2018

Loi ELAN : Ce qui change en Urbanisme Commercial
2. Possible dispense d’autorisation d'exploitation commerciale dans les périmètres d’intervention des conventions ORT

  • Cas de dispense

Afin de faciliter la mise en œuvre des actions définies par la convention ORT, la loi ELAN crée dans le code de commerce l’article L752-1-1 au terme duquel sont exonérés d’autorisation d'exploitation commerciale dans les secteurs d’intervention d’une ORT:

- la création d’un commerce de plus de 1.000 m² de surface de vente,

- l'extension de la surface de vente d'un magasin de commerce de détail ayant déjà atteint le seuil des 1 000 mètres carrés ou devant le dépasser par la réalisation du projet,

- la création d’un ensemble commercial dont la surface de vente est supérieure à 1.000 m²,

- l’extension d’un ensemble commercial ayant atteint une surface de ventre supérieure à 1.000 m²,

- tout changement de secteur d'activité,

- la réouverture au public, sur le même emplacement, d'un magasin de commerce de détail d'une surface de vente supérieure à 1 000 mètres carrés dont les locaux ont cessé d'être exploités pendant trois ans,

Toutefois, les signataires d’une convention ORT disposeront de la faculté de soumettre ces projets à autorisation d'exploitation commerciale sous réserve que les seuils de soumission soient portés à 5.000 m² pour les commerces à dominante non alimentaire (secteur 2) et 2.500 m² pour les commerces à dominante alimentaire (secteur 1)

A noter, les « drives » (article L752-1 7°du code de commerce) sont exclus de cette dispense.

En dehors des périmètres des secteurs d’intervention d’une convention ORT, le seuil d’autorisation de 1.000 m² de surface de vente tel qu’il est prévu par l’article L752-1 du commerce dans sa rédaction actuelle reste en vigueur.

  • Opération immobilière complexe (logement+commerce) dans un secteur d’intervention d’une ORT

Les opérations immobilières combinant un projet d’implantation commerciale et des logements situées dans un centre-ville compris dans l’un des secteurs d’intervention d’une opération ORT ne sont pas soumises à une autorisation d’exploitation commerciale dès lors que la surface de vente du commerce est inférieure au quart de la surface de plancher à destination d’habitation.

Dernières actualités

Notre cabinet est classé "Incontournable" par Décideurs en urbanisme commercial15 janvier 2019 Létang Avocats ‘INCONTOURNABLE’ dans le classement Droit Public des Affaires #UrbanismeCommercial #DPA
Argus n°55 - Nouvel Elan pour le commerce ou loi sans panache ?13 décembre 2018 Nouvel Elan pour le commerce ou loi sans panache ?
Publication de la loi ELAN 26 novembre 2018 La loi ELAN a enfin une date : signée le 23 novembre 2018, elle a été publiée le 24 novembre et est entrée en vigueur dimanche 25 novembre.